La blockchain

Lorsque nous ouvrons un compte avec une banque, ils créent un compte pour nous dans leur système.

La banque garde la trace de nos informations personnelles, mots de passe de compte, soldes, transactions et, finalement, notre argent.

La banque nous facture des frais pour gérer notre compte et nous fournir des services, comme le remboursement des transactions lorsque notre carte est volée ou des intérêts sur un découvert.

La banque nous permet d’émettre un chèque ou de débiter notre carte de débit pour envoyer de l’argent, aller en ligne pour vérifier votre solde, réinitialiser notre mot de passe et obtenir une nouvelle carte de débit si nous la perdons.

Nous avons un compte auprès de la banque et elle décide combien de notre argent nous pouvons envoyer, où nous pouvez l’envoyer, et combien de temps pour retenir un dépôt ou un retrait “suspect”.

Nous leur confions notre argent, et la banque peut nous le prêter à un certain taux. Tout est affaire de frais et de taxes.

La blockchain

La blockchain est comme une immense feuille de calcul décentralisée et globale.

Elle garde la trace de qui a envoyé combien de pièces (que l’on appelle le aussi un token) à qui, et quel est le solde de chaque compte.

Elle est stockée et maintenue par des milliers de personnes à travers le monde qui ont des ordinateurs, ce sont les mineurs.

Les blocs de la blockchain sont constitués de toutes les transactions individuelles envoyées du monde entier.

On ne peut pas falsifier les informations. C’est donc un système sécurisé et partagé qui permet de se passer de la banque, et donc de diminuer les coûts des services.

Le Bitcoin

Le Bitcoin est un des tokens les plus connus et des plus anciens qui s’échange sur les marchés financiers depuis presque une dizaine d’années.

Avec des Bitcoins on peut acheter de nombreux services ou des marchandises.

Des milliers de sites et de lieux acceptent déjà cette monnaie numérique.

La révolution

Si je te parle de ça, c’est parce que cela change et va changer tous nos échanges : financiers, denrées, services, données.

C’est la même révolution que l’arrivée des sites, des blogs, de l’ecommerce, des réseaux sociaux.

Une nouvelle brique de l’internet, que nous pouvons apprendre à connaître pour pouvoir l’utiliser.

Continuer de s’informer pour progresser

Si cette thématique t’intéresse, je partage dans les emails privés de quoi alimenter ta soif de recherche.

Si ce n’est pas déjà fait, je t’invite à t’inscrire gratuitement pour recevoir mon prochain message.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *